Creusot : cérémonie d’hommage aux résidents disparus

“Il y a tout juste un an, une situation impensable prenait en otage toutes les populations de ce monde…sans distinction, sans sélection, souvent sans compassion et dans tous les horizons.

En un peu plus d’un instant, nos vies allaient changer, basculer…nous toucher comme nous ne pouvions pas l’imaginer.

Très vite, chacun a dû s’adapter et intégrer la présence d’un ennemi invisible qui allait impacter, d’une forme ou d’une autre, toutes les choses de nos vies…Tous les repères essentiels de nos quotidiens…Et par-dessus tout, ceux et celles grâce à qui nous nous sentions si heureux de tenir leurs mains.
Le temps passant, il a fallu se battre contre lui…le virus et le temps : devant tant de contamination, tant de dévastation, tant de questions, tant de réflexions….et très vite tant d’inquiétude face à une situation que chacun aura essayé de gérer au mieux de ce qu’il pensait, de ce qu’il pouvait, de ce qu’il croyait…parfois même de ce qui le dépassait.
La force de vos liens avec vos proches, de nos exigences avec le personnel… la force également de l’affection de tous pour chacun de vos parents, vos grands parents, vos amis…nos chers résidents : toute cette force, toute cette énergie aura été le fil sensible et fragile de nos actions…mais aussi et surtout le socle commun de nos convictions à donner le meilleur de chacun dans l’accompagnement : une présence, un regard, un geste, un sourire…et parfois une larme où se rejoignaient nos espoirs en dépit de tous ces vents contraires… virussiens, covidiens… quand nous ne nous sentions vraiment pas bien !
Parfois, les mots n’ont de sens que quand ils sont faits de silence, de souvenir ou d’une anecdote qui ne s’efface jamais…
Parfois, le meilleur hommage que l’on peut rendre à ceux et celles qui ne sont plus là, c’est de se retrouver ensemble pour leur dire la certitude de nos sentiments, la bienveillance qu’ils nous ont inspiré, le devoir qu’ils nous ont obligé, l’amour qu’ils ont, sans savoir…tant donné.
Pour tout cela, il nous paraissait essentiel, à la Direction et à l’ensemble du personnel, de tous les nommer et pour vous qui nous avez fait confiance…nous souhaitions vous dire l’honneur que nous avons eu à être aussi proches d’eux que de vous, unis dans la même difficulté, dans le même esprit, la même volonté…tout au long de chaque jour…tout au long de chaque nuit.
Du fond du cœur, pour EUX, pour VOUS…Merci pour ce qu’ensemble, nous avons appris…”
 
Adeline CASTANO
Directrice adjointe du Parc des Loges

A lire également

© Odelia 2020
© Odelia 2020